À propos

À propos du projet REPSAQ

Framboises2_reduit.jpg
Photo : Josyanne Proteau

En septembre 2015, une vingtaine d'organisations régionales différentes ont jeté les bases d’un partenariat qui allie recherche et mobilisation des connaissances autour de l’alimentation durable.

Coordonné par Manon Boulianne, le premier volet du projet REPSAQ (2016-2019) consiste en la réalisation d’activités de recherche collaborative devant permettre d’appréhender notre système alimentaire régional. Il rassemble des chercheurs et des étudiants en anthropologie, en agroéconomie, en aménagement du territoire, en nutrition et en droit. Le projet s’inscrivant dans une démarche participative, plusieurs parties prenantes du système alimentaire régional collaborent également au processus de recherche.

Le projet est financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

Objectifs du projet REPSAQ

  • la caractérisation du système alimentaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, notamment en identifiant et mobilisant les connaissances dont disposent les partenaires au projet;
  • le développement d’outils et de méthodes de recherche en lien avec les systèmes alimentaires territorialisés et durables;
  • le développement d’une gouvernance alimentaire territoriale en contribuant à la réflexion et aux actions des parties prenantes du système alimentaire local;
  • la création d’un pôle régional de recherche interdisciplinaire et partenariale à l’Université Laval. 

Questions de recherche qui sous-tendent le projet REPSAQ

  • Comment le système alimentaire est-il structuré, dans et autour de la Communauté métropolitaine de Québec?
  • Quels aliments produit-on et mange-t-on sur ce territoire?
    Pommes%20(%C3%A9talage)_reduit.jpg
    Photo : Josyanne Proteau
  • Quelle part des aliments produits dans la région est effectivement consommée dans la région?
  • Quelle distance ces aliments parcourent-ils?
  • Comment la distribution est-elle organisée?
  • Où et comment les résidents s'approvisionnent-ils?
  • Quelles sont les perceptions des consommateurs à l'égard des aliments disponibles? 
  • Qui sont les fournisseurs des commerces alimentaires? 
  • Quelles entreprises conditionnent ou transforment les aliments frais?
  • Comment les cadres réglementaires en place influencent-ils, actuellement, la structuration et le fonctionnement de ce système alimentaire?
  • Que fait-on des déchets qui sont générés dans le système alimentaire?  

Territoire d’analyse du projet REPSAQ

Avec ses 28 municipalités situées sur les deux rives du St-Laurent et ses 800 000 habitants, la Communauté métropolitaine de Québec est considérée comme le principal pôle de consommation du système alimentaire à l'étude. Afin d’appréhender les espaces productifs environnants, le projet REPSAQ inclut également dans le territoire à considérer les régions de la Capitale-nationale et de Chaudière-Appalaches.

Carte%20Nicolas%20du%20territoire%20REPSAQ.jpg

Quelques statistiques sur le territoire d’étude :

  Capitale-Nationale Chaudière-Appalaches Communauté métropolitaine de Québec
Superficie en terre ferme (2016) 18 643 km2 15 074 km2 3 582 km2
Densité de population 39,6 hab/km2 28,2 hab/km2 224,5 hab/km2
Population totale (2016) 737 857 hab. 424 856 hab. 804 178 hab.
Perspectives démographiques (variation de la population 2036/2011) 16 % 8,8 % 14 %*

Source : Institut de la Statistique du Québec (« Coups d’œil sur les régions »), http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/profils/region_00/region_00.htm [consulté le 25 juillet 2015, 14h]

* Perspectives démographiques 2031/2011, selon l’Institut de la Statistique du Québec (2015), chiffre consulté sur les tableaux statistiques disponibles sur le site de la CMQ