Production alimentaire

Ma%C3%AFs%20C%C3%B4te%20de%20Beaupr%C3%A9%20-%20cr%C3%A9dit%20J.%20Proteau.jpg
Crédit photo : Josyanne Proteau

Poule%20reduit.jpg
Crédit photo : Josyanne Proteau

La notion de “production alimentaire” désigne les activités qui mènent à l’obtention, pour des fins de transformation, de consommation ou de commercialisation, d’aliments issus de l’agriculture, de la pêche, de la chasse ou de la cueillette (fruits sauvages et produits forestiers non ligneux). Ces activités sont réalisées dans un cadre non marchand ou marchand.

 

On distingue ainsi les activités d’autoproduction de l’agriculture commerciale. La première prend la forme, entre autres, de potagers domestiques, de jardins partagés (jardins communautaires et collectifs) et de petit élevage à des fins d’autoconsommation (la garde de poules pondeuses à la maison, par exemple). L’agriculture commerciale inclut des productions végétales (sirop d’érable, culture de céréales, d’arbres, de fruits et légumes, entre autres) et des productions animales (dont la production laitière, l’élevage d’animaux de boucherie, l’apiculture). Les aliments issus de l’autoproduction sont consommés par les personnes qui les ont produits, leurs proches ou les usagers d’organismes à qui ils en font don. Les aliments issus de l’agriculture commerciale sont, pour leur part, destinés au marché (local, national ou d’exportation).

---------------

 

Cette section sera complétée au fur et à mesure de l’avancement du projet REPSAQ.

Restez à l’affût!

 

 

 

Production alimentaire